Le Sénat souhaite instaurer une taxe sur les Puffs

La cigarette électronique jetable aussi appelée « puff » est un outil que beaucoup utilisent pour arrêter la cigarette sans perdre le geste et se déshabituer progressivement du tabac. Les puffs sont aussi très utiles pour les vapoteurs qui oublient parfois leur matériel et peuvent donc s’orienter vers une puff sans risquer de craquer pour un nouveau paquet de cigarettes.

taxe sur les puffs en France

Si dans un premier temps, l’utilisation pour laquelle est prévue la puff est vue d’un très bon œil par de nombreux organismes qui aident à arrêter le tabac, le Sénat souhaite s’y attaquer pour d’autres raisons.

Les Puffs sont en effet de plus en plus adoptées par les jeunes en raison des goûts variés proposés et de leurs prix accessibles. Les mineurs ne sont pas censés pouvoir accéder à ce genre de produits mais il semblerait que la législation ne soit pas respectée scrupuleusement selon les Sénateurs.

La réponse qu’ils souhaitent mettre en place pour éviter que les jeunes ne deviennent des consommateurs de produits qui pourraient déboucher sur une dépendance à la nicotine est donc une nouvelle taxe à hauteur de 6€ par millilitre vendu dans les puffs.

Pour le moment, le gouvernement semble contre une telle mesure car cela pénaliserait les personnes souhaitant utiliser les puffs pour arrêter le tabac traditionnel.

Ce n’est surement qu’un répit de courte durée pour l’industrie de la cigarette électronique car une révision de la directive européenne de 2011 sur les produits du tabac est prévue pour les prochaines semaines.

Lire aussi :  La cigarette électronique, un allié pour arrêter de fumer ?

Post Comment